Donner le biberon en toute sérénité : point sur les laits de croissance

Donner le biberon en toute sérénité : point sur les laits de croissance A partir de 1 an, votre bébé a déjà bien commencé à diversifier sa nourriture, et le lait 2e âge ne lui convient plus... On conseille alors de lui faire boire du lait de croissance qui est un atout santé pour les bébés.

Les laits de croissance sont, selon la nouvelle dénomination, des aliments lactés destinés aux enfants en bas âge, c'est à dire âgés de 1 à 3 ans. On les conseille au petit déjeuner et au goûter, en complément d'une alimentation variée et à hauteur de 500 ml par jour. Tout comme les autres laits infantiles, leur composition est strictement réglementée. Leur principale caractéristique est d'apporter aux enfants les éléments qui sont peu présents voire absents naturellement dans le lait de vache, favorisant ainsi leur bon développement.

Le lait de croissance est donc une source de fer et de vitamines, vitamines A et D notamment. La première est impliquée dans le développement de la vision, tandis que la seconde contribue à la minéralisation des os en facilitant l'absorption du calcium. Le lait entier en contient, mais sa consommation apporte beaucoup de graisse dans l'organisme.

Aussi, le lait de croissance possède un taux de protéines régulé contrairement au lait de vache qui contient énormément de protéines qui peuvent surcharger le métabolisme de l'enfant, qui doit alors mobiliser davantage son organisme pour les dégrader.

Enfin, le lait de croissance est plein d'acides gras essentiels. Ces éléments sont indispensables au développement et au bon fonctionnement du système nerveux chez l'enfant en bas âge. Comme le lait de vache classique n'en contient pas, les industriels les ajoutent au lait de croissance, à partir d'huiles végétales.

Cependant, sachez que si votre budget ne vous permet pas d'avoir recours à cette boisson de manière continue, rien n'interdit d'avoir recours au lait de vache à partir d'un an. Même si le lait de croissance est plus proche des besoins des enfants, il n'y a pas d'obstacle à lui donner du lait entier, tout en favorisant un régime alimentaire varié.

Inscrivez-vous
à notre newsletter