Production de lait

Production de laitVos seins fonctionnent parfaitement bien

Pendant les premières semaines de grossesse, vos seins vont commencer à se préparer pour l’allaitement. Les tissus des seins s’épaississent et de petites gouttes de lait vont former le colostrum. Quand votre enfant prend le sein, votre cerveau reçoit des signaux qui déclenchent la production d’hormones. Les deux hormones impliquées dans la préparation du lait sont la prolactine et l’ocytocine. La prolactine stimule la production du lait maternel mature. La mère produit d’autant plus de lait que le bébé se nourrit fréquemment au sein. L’ocytocine déclenche l’écoulement du lait en donnant lieu à une forte contraction des cellules musculaires des seins : le réflexe d’éjection est déclenché et le lait est poussé vers les lèvres du bébé pendant qu’il tète. Ce réflexe se traduit par une sensation de traction ou de picotement dans les seins. Le réflexe étant toujours déclenché dans les deux seins simultanément, vous verrez le lait s’écouler également du sein que le bébé n’est pas en train de téter. Le réflexe d’éjection peut se déclencher jusqu’à six fois par tétée.

Le sein maternel idéal

Vous devez savoir qu’il n’existe pas de forme de sein idéal pour l’allaitement. Que vous ayez de gros ou de petits seins, votre enfant saura s’alimenter. Votre sein n’est pas un réservoir de lait que l’enfant doit vider. La plus grande quantité de lait est produite pendant la tétée. Des seins petits ou peu gonflés avant la tétée donneront à l’enfant autant de lait que de gros seins avant la tétée. Le seul facteur décisif dans la production du lait est un mouvement de succion régulier. C’est la condition indispensable pour que l’organisme Conditions idéales pour allaiter puisse générer les hormones nécessaires pour déclencher l’écoulement et maintenir la production de lait.

Allaiter après avoir subi une opération au sein

Il se peut que, dans certains cas, l’allaitement ne soit pas possible notamment chez les femmes ayant subi une intervention chirurgicale aux seins. Si vous avez des doutes à ce sujet, consultez votre médecin. Vous éviterez ainsi une éventuelle déception après l’accouchement et pourrez vous préparer à nourrir votre enfant au biberon.

Important
Les femmes avec des tétons retournés ou plats peuvent rencontrer des problèmes d’allaitement car il se peut que l’enfant n’arrive pas à saisir le téton. Dans ce cas, un tire-lait peut être utile car il contribue à modifier la forme du téton. Demandez conseil à une sage-femme ou à une conseillère en lactation.

Inscrivez-vous
à notre newsletter