L'allaitement au quotidien

L'allaitement au quotidienAprès votre séjour à l’hôpital, il sera temps pour vous de rentrer à la maison avec votre bébé. Vous serez heureuse de pouvoir enfin passer du temps avec votre enfant sans être dérangée, au sein d’un environnement familial. Cependant, il se peut que vous soyez un peu inquiète et que vous vous demandiez si vous serez capable de nourrir votre enfant et de vous occuper de lui comme il le faut. Vous devez faire confiance à vos connaissances, à vos capacités, ainsi qu’à votre instinct infaillible. N’hésitez pas à contacter votre sage-femme ou votre conseillère en lactation à tout moment si vous avez des doutes ou des problèmes.

Votre force - rester détendue

Lorsque vous donnez le sein, prenez votre temps et soyez détendue ; cela vous aidera à vous organiser une fois retournée à la maison. Si possible, trouvez un endroit tranquille, où vous et votre bébé ne serez pas dérangés. Les gens ne se vexeront pas si vous laissez votre répondeur téléphonique prendre les messages
de félicitations à votre place. Les visiteurs vous laisseront spontanément tranquille lorsque vous devrez nourrir votre bébé.

Astuce
Mettez-vous à l’aise pour allaiter votre bébé. Tenez une boisson à portée de main car l’allaitement donne soif.

Pensez aussi à vous

La vie avec un bébé nécessite beaucoup de force et d’énergie. Essayez de vous occuper de vous, pensez à vous détendre en demandant de l’aide à votre compagnon et à votre famille si vous en avez besoin. Si jamais vous vous apercevez que, même avec la meilleure volonté du monde, vous êtes « à bout de forces »; n’hésitez pas à appeler au secours. Un peu de tranquillité ou simplement quelques heures rien que pour vous feront des merveilles. Après, vous serez à nouveau capable de vous occuper tranquillement de votre bébé.

Maintenant, j’aimerais répondre aux questions les plus fréquemment posées au sujet de l’allaitement
au quotidien.

Combien de fois dois-je donner le sein?

L’allaitement doit être satisfaisant pour la mère et pour le bébé. Au cours des premières semaines, le bébé devra être nourri toutes les deux ou trois heures, ce qui représente environ huit tétées par jour. Cependant, chaque enfant est différent et il se peut que votre bébé en demande moins ou plus.

Votre petit manifeste clairement sa faim, voici les principaux signaux:

  • en penchant sa tête d’un côté et de l’autre
  • en cherchant votre sein avec la bouche
  • en mimant la succion
  • en mettant son doigt dans la bouche
  • en roulant des yeux
  • en serrant les poings

Vous apprendrez rapidement à reconnaître ces signaux et à nourrir votre bébé avant qu’il ne commence à pleurer pour réclamer la tétée.

Astuce
Lorsque vous allaitez, vous ne devez pas oublier de prendre en compte vos propres besoins. Si, par exemple, vos seins sont trop tendus lorsque le lait monte et que vous avez besoin de les soulager, donnez le sein à votre enfant. Même les bébés qui dorment beaucoup pourront être réveillés sans que vous culpabilisiez. Pour réveiller un enfant qui dort profondément, vous pouvez commencer à le déshabiller délicatement pour un réveil tout en douceur.

Combien de temps doit durer la tétée?

Pendant les deux à quatre jours qui suivent la naissance, je vous conseille de nourrir votre bébé peu mais souvent. C’est la meilleure façon de stimuler la production de lait tout en épargnant vos seins. Puis, quelques jours après la montée du lait, vous commencerez à prendre votre propre rythme d’allaitement. La durée de la tétée doit convenir à la mère et au bébé. Prenez votre temps, la tétée peut durer entre 20 et 45 minutes pour les deux seins, cette durée dépendra de la vitesse de succion de votre enfant. Le bébé doit téter chaque sein pendant cinq à dix minutes, afin d’absorber le lait riche en matière grasse, qui est le plus nourrissant.

Comment vais-je savoir que mon bébé a bien mangé?

Vous le saurez. Une fois que votre bébé aura appris la bonne technique pour téter, vous reconnaitrez le bruit et la sensation. La bouche du bébé enveloppera une grande partie de l’aréole et la tension de vos seins diminuera. Vous ressentirez également une sorte de picotement une fois que le réflexe d’éjection sera déclenché. Si votre bébé tète correctement, vous l’entendrez avaler, puis digérer. L’enfant se calmera progressivement, il se détendra et ouvrira ses poings.

Mon bébé reçoit-il assez de lait?

Votre bébé va perdre du poids avant de recommencer à grossir. Même s’il mange à sa faim et même s’il est satisfait, un nouveau-né peut perdre jusqu’à dix pour cent de son poids à la naissance pendant les quatre à six premiers jours de sa vie. C’est un phénomène tout à fait normal qui se produit chez la plupart des bébés en raison du métabolisme qui doit changer et s’adapter complètement après la naissance. Après environ une semaine, le bébé recommencera à prendre du poids pour atteindre à nouveau, à l’âge de deux semaines, le poids qu’il avait à la naissance.

Vous saurez que votre bébé mange à sa faim:

  • s’il s’alimente régulièrement toutes les deux ou trois heures
  • s’il a les joues roses
  • s’il est éveillé et de bonne humeur au réveil
  • s’il mouille six à huit couches par jour
  • s’il prend constamment du poids
  • si son intestin fonctionne correctement

Ne soyez pas surprise : votre enfant peut aller à la selle jusqu’à cinq fois par jour, mais il peut aussi rester une semaine sans rien faire. C’est tout à fait normal pour les enfants qui sont allaités au sein. Si les selles sont jaunâtres et ont une odeur légèrement acide, cela veut dire que l’alimentation de votre enfant est satisfaisante.

Trop peu de lait

Les mères s’inquiètent toujours de ne pas avoir assez de lait. Vous ne devez pas oublier que votre bébé a besoin seulement de quelques gouttes de lait pendant les premiers jours pour être rassasié. En mettant au sein le bébé régulièrement et fréquemment vous stimulez la production de lait et, normalement, vous ne devriez pas avoir besoin de le nourrir davantage. Pendant les semaines et les mois suivants, votre production de lait s’adaptera miraculeusement aux besoins de votre enfant. Laissez à votre corps le temps de s’adapter aux étapes de sa croissance et de répondre à l’augmentation de l’appétit de l’enfant.

Trop de lait

Si votre bébé s’étouffe en mangeant parce que le lait coule trop vite, il se lassera de téter. La meilleure chose à faire est de vous pencher en arrière complètement de façon à ce que votre bébé doive téter contre l’apesanteur et ne soit pas surpris par la quantité de lait. En empêchant le bébé de vider complètement votre sein, vous ferez diminuer légèrement la production de lait : de cette façon, la demande du bébé s’adaptera à la quantité de lait que vous pouvez lui offrir.

Combien de kilos doit prendre mon bébé ?

Chaque bébé grandit et grossit à son propre rythme. Vous pourrez vérifier à la maison si votre enfant mange suffisamment en le pesant de temps en temps. Les enfants nourris au sein prennent du poids plus rapidement au cours des premiers mois qu’à la fi n de leur première année de vie : ils prennent généralement entre 130 et 210 g par semaine au cours des deux premiers mois, puis l’augmentation de poids est estimé à 60 et 110 g par semaine entre neuf et douze mois.

Qu’est-ce que la « crise de l’allaitement » ?

On parle souvent de « crise de l’allaitement » lorsque l’offre et la demande de lait ne sont plus synchronisées. Après environ deux semaines, puis après six semaines et ensuite après environ douze semaines, le bébé traverse différentes phases de développement physique et mental. Pendant ces périodes, votre bébé va avoir besoin de beaucoup plus de lait et demandera ainsi à être nourri jusqu’à douze fois par jour ou même davantage. Ces « sauts », qui déstabilisent souvent les mamans, sont parfois définis comme des « crises de l’allaitement ».

Même si les journées sont momentanément un peu agitées, soyez patiente et évitez de compléter la tétée par des biberons. Vous serez contente d’avoir surmonté « la crise » avec votre bébé en adaptant votre « offre » à sa « demande ».

Qui peut m’aider en cas de problème d’allaitement ?

Si vous avez des doutes ou des problèmes d’allaitement, vous devez demander de l’aide à des personnes compétentes. Une sage-femme ou une conseillère en lactation sera à vos côtés la première fois que vous déciderez d’allaiter votre enfant. La sage-femme procédera à un examen postnatal renouvelé jusqu’à dix fois après la naissance de l’enfant. Par la suite, votre assurance santé devrait mettre à votre disposition l’assistance d’une sage-femme : à vous de vérifier ce point avec votre organisme de santé ou votre mutuelle. Vous pouvez obtenir les coordonnées des sages-femmes, des professionnels de santé ou des spécialistes de l’allaitement auprès de plusieurs personnes : l’hôpital où est né votre bébé, votre gynécologue ou encore dans les Pages Jaunes ou sur Internet.

Astuce
En donnant le sein plus fréquemment à votre bébé, vous allez augmenter la production de lait et vous pourrez ainsi continuer à satisfaire son appétit. Au bout d’un ou deux jours, vos seins s’adapteront à cette augmentation de la demande et votre bébé se contentera à nouveau de moins de tétées.

Inscrivez-vous
à notre newsletter